Rechercher dans ce blog

vendredi 4 novembre 2011

Notre journal (5) 3 et 4 novembre 1939

 
"Avant-hier, c'était la Toussaint, le jour où l'on fête, chez nous, les morts. (...)
     Dans le cimetière qui avait pris un air de fête, les morts n'étaient plus seuls. Au pied de chaque tombe des personnes se recueillaient et pensaient à eux.
     En classe, aujourd'hui nous avons fait une minute de silence pour les morts de la guerre.

   Depuis quelques jours notre classe est dépeuplée car partout on profite du beau temps pour ramasser le maïs.(...)
      D'un coup sec, ils détachent l'épi de la tige et le jettent dans une corbeille qu'un homme va vider dans une charrette. La charrette pleine, on va la vider à la ferme et revient au champ au pas lent des bœufs.
       Bientôt il ne reste plus que les tiges raides qui se dressent misérablement ayant perdu leurs têtes blondes."

2 commentaires:

  1. il y en a qui ont bien de la chance d'avoir conservé leurs dessins d'enfant

    RépondreSupprimer
  2. oui... ne serait-ce que ces photocopies presqu'oubliées jusqu'à ce jour. Un beau journal de classe... cette institutrice a profondément marqué ma famille maternelle, et je suis sûre que deux générations plus tard nous lui devons le meilleur de ce que nous sommes.

    RépondreSupprimer