Rechercher dans ce blog

mercredi 20 octobre 2021

Vieillir (32)

les avoir regardés avec un léger sentiment d'effroi, le cœur un peu serré, cars de vieux, rien que de vieux,  des voyages organisés ou encore voyages à la journée des aînés du foyer rural d'à côté, regards hébétés, traits tirés, visages défaits, la fatigue, brouhaha, difficile de s'entendre quand on devient sourd, les inévitables boute-en-train, une façon précautionneuse de s'extraire du car ou d'y entrer, des commentaires "Odette, c'est la première fois qu'elle nous retarde... la pauvre, elle souffre terrible du genou... elle aurait pas dû s'y faire au jardin... faut pas oublier qu'elle a quand même soixante-dix-huit ans...oui mais la balade devait être facile avec un tout petit dénivelé... " et un jour, à son tour, en être

mardi 19 octobre 2021

de conviction

 L'édito de ELLE : « Aux côtés des Afghanes »

- Je lis Elle toutes les semaines ah ! mais non je ne suis pas abonnée, je vais le chercher au Journaux à côté de chez moi, ils ont des dossiers de fond, tu sais, d'ailleurs heureusement qu'il m'avait mis de côté celui sur les femmes afghanes, il paraît qu'il s'est arraché, j'ai eu le dernier ! et puis il y a aussi les fiches cuisine, je les collectionne.

jeudi 16 juillet 2020

Sauver quelque chose du jour qui meurt (3)

Ses deux petits à la traîne, elle règle Sud Ouest Dimanche, les Carambar sont plus bas, juste à hauteur des enfants, le petit frère Rien qu'un maman il pleurniche, Non elle dit, obéir, il se résigne, la grande sœur, cinq six ans, silencieuse, un coup d’œil rapide à droite à gauche et sa main plonge dans le bocal, le Carambar disparaît tout au fond de la poche de K Way, elle garde le menton haut, la petite famille s'éloigne

vendredi 10 juillet 2020

sauver quelque chose du jour qui meurt (2)

un crachin pénétrant, petite queue de cheval dansante, robe d'été à fines bretelles, six, spet ans, elle avance d'un pas décidé, se retourne parfois, il la suit, pousse devant lui une valise à roulettes, on se prend à supputer, garde alternée, séjour chez les grands-parents, ils disparaissent au coin de la rue, quelques minutes encore, le crachin se fait averse, ont-ils eu le temps d'atteindre la gare pour se mettre à l'abri

dimanche 21 juin 2020

Conversation (14)

Petite main enfouie dans celle de sa maman qui la tient fermement. Cinq, six ans maximum. L'entrée d'un magasin pas cher de la ville.  T'auras assez pour m'acheter le jouet ? Oui, maman a les dix euro de papa. Une inquiétude palpable, peut-être une longue suite de promesses non tenues. T'es sûre que c'est assez ? Avec fierté. Maman aussi a de petits sous. Les voilà entrées

mardi 9 juin 2020

Vieillir (31) à la ferme

un bon grand gaillard, le visage rubicond, le regard bleu, les années heureuses en compagnie de sa mère, puis elle n'est plus, ensuite le relais d'une voisine pour le gros des courses au supermarché "ah ! non, je ne me vois pas pousser un chariot", le reste du temps l'épicerie au village à côté, on se voit brasse les nouvelles, enfin la retraite "j'ai bien fait de garder quelques vaches, au début j'étais perdu, j'ai même cru que j'avais les nerfs"

dimanche 24 mai 2020

printemps


de dodus moutons
se bousculent au-dessus
des tours du château