Rechercher dans ce blog

vendredi 17 mai 2024




se hisser jusqu’au vieux chêne,  


le petit troupeau s’éloigne 

mercredi 15 mai 2024

à la ferme (1)


 


face à face,  un chevreau, 


et Izar /Etoile, la chèvre, 



Avec deux traites par jour, elle arrive à trois litres. Fierté dans la voix de sa maîtresse, c’est sa petite protégée. Elle, elle va vieillir avec moi. Du bras, dans un geste tendre, elle entoure son long cou et la tient contre elle Pas question de la vendre ou de la manger



mardi 14 mai 2024

Famille (16)

 

Zarautz-Mendilauta, 10 mai 8h30


Ils descendent du camping tout en haut la colline par le petit sentier. Pas vif, planche de surf sous le bras, père et fils. Se mesurer à l’Océan. 


lundi 13 mai 2024

brume de chaleur

 


elle gagne l’échancrure de port de Zumaia et s’en vient tout envahir 


mais coup de balai du vent et féerie de bleu 

dimanche 12 mai 2024

Lu et vu (99)

 Lu 

La langue des papillons et autres nouvelles de Manuel Rivas

À quoi songent ceux que le sommeil fuit ? de Gaëlle Josse

« Parfois l'écriture l'emmène au bord du vide et la retient là, sur cette frontière, puis au dernier moment elle la sauve de l'effroi, de la tiédeur, du demi-jour et des colères tristes. Elle poursuit son travail obscur de sourcière.

Elle écrit ce qui se tisse sous sa main, ce qui demande à venir. Elle écrit un morceau de nuit traversé d'un vol d'oiseau, d'un trait de lumière. Elle ne sait pas où ça l'emporte. Peut-être écrit-elle ce lieu, aussi, celui qu'elle habite en rêve, là où les champs de blé viennent caresser la mer.

Elle écrit. J'écris. »


Vu

La mémoire éternelle de Maité Alberdi


samedi 11 mai 2024

Conversation (29)

Zarautz en Gipuzkoa. Elle est assise sur un banc, toute de noir vêtu, une sorte de grande aube, le voile. Petite cinquantaine. Une conversation en arabe au téléphone. S’asseoir à l’autre bout. Quelques instants plus tard, voix joyeuse d’homme, lever la tête To aspaldikoa littéralement Tiens celle d’il y a longtemps, Tiens la revenante ! elle se lève, ils s’étreignent. Une conversation animée reprend, en basque cette fois.