Rechercher dans ce blog

Chargement...

mardi 30 août 2016

au petit déjeuner

elle se redresse, vous regarde droit, on est paysans, et le mot claque, un titre, elle poursuit en GAEC, alors on a pu prendre une semaine de vacances, ce qu'on fait ? des laitières, sourire piteux en Mayenne, oui, c'est devenu dur, on n'est plus que des gestionnaires de primes et ça n'a pas de sens, on a perdu l'honneur de notre métier

mardi 23 août 2016

indications

le chemin ? nous autres, on n'est qu'espagnols, on comprend pas les panneaux, désolé

mardi 16 août 2016

installation (39) : éléphanteau


il était né d'un rayon de soleil,
sa maman n'était plus,
bientôt lui non plus

mardi 9 août 2016

"... il y aurait eu une suspension avec un abat-jour presque en forme d’assiette"


 
 

W ou le souvenir d’enfance de Georges Perec

Moi, j’aurais aimé aider ma mère à débarrasser la table de la cuisine après le dîner. Sur la table, il y aurait eu une toile cirée à petits carreaux bleus ; au-dessus de la table, il y aurait eu une suspension avec un abat-jour presque en forme d’assiette, en porcelaine blanche ou en tôle émaillée, et un système de poulies avec un contrepoids en forme de poire. Puis je serais allé chercher mon cartable, j’aurais sorti mon livre, mes cahiers et mon plumier de bois, je les aurais posés sur la table et j’aurais fait mes devoirs. C’est comme ça que ça se passait dans mes livres de classe.







lundi 8 août 2016

matin

marcher vers le soleil interrogeant son ombre,
un si petit pas de de la pose à la posture

samedi 6 août 2016

terrasse de café, Barcelone

jambes interminables sanglées dans un petit bout de jupe noire, lourdes boucles brunes dansant autour d'un visage menu, elle butine, gracieuse, d'une table à l'autre, un délicieux gazouillis,tiens, du français, s'étonner, elle "Mais si,on continue à parler le français dans le monde cherchant un peu ses mots une fille qui parle français, c'est un blanc, sourire lumineux c'est sexy et un garçon, sa bouche s'arrondit joliment, frimousse d'enfant, trop mignon."

mercredi 3 août 2016

de la sélection chez les Blondes d'Aquitaine

"il est beau, il a une jolie coupe mais on ne va pas le garder, les troupeaux ont blanchi, trop ! la mode est maintenant à ceux de rouges"