Rechercher dans ce blog

mardi 15 octobre 2019

écrire ensemble

commencer un conte, première phrase par imitation "Jadis vivait dans une forêt lointaine un pauvre petit ours apeuré". A leur tour. Ils s'appliquent. Quelques phrases au vol "Jadis vivait dans une une caverne mystérieuse." Un autre "Jadis vivait dans un vieux château délabré." Insister. Vous oubliez de dire qui vivait là. Quelqu'un, illumination "C'est pas Jadis ? ça veut dire  y a longtemps, jadis ?  je croyais qu'il s'appelait comme ça, moi". Et un mot, un, dans la besace à mots.

samedi 12 octobre 2019

marché (9)

le mari, la femme et le fils, un stand de fruits et légumes. Elle à son mari, une cliente attend à la caisse "Je trouve pas les endives" Lui "Mais, là, près de la caisse", elle se penche, cherche, la queue s'allonge, un soupir "Je les trouve pas", le fils, un beau garçon d'une quinzaine d'années, se glisse derrière elle, chevauche quelques cartons "ça y est , je les ai !" Elle "Mais non, c'est des brocolis, ça" lui, toujours, smartphone pointé, il désigne l'écran "c'est ça ?" elle, un bon rire "oui", "Bé alors, tu les as là " elle à nous qui attendons toujours "google, ça sert quand même"

mercredi 9 octobre 2019

au pays des mères

  

 se concentrer,

 

un œuf d'oie pour marquer le nid, 
y en a qui mettent des œufs en bois,  n'importe quoi peut faire l'affaire, tu sais,
au moment de remplir son panier pas de risque de se tromper,
on ramasse les frais,

 
et un chant,
victoire,
j'ai pondu

mercredi 2 octobre 2019

sauver quelque chose du jour qui meurt (1)

des visages d'enfant, un texte, des questions, l'inquiétude est palpable, des doigts levés, réussir, avoir une bonne note, ça veut dire quoi citer, ça veut dire quoi semer, langue trouée à tisser, ravauder, fil des jours pour raccommoder, la vie devant eux

samedi 28 septembre 2019

élections de délégué de classe

du haut de ses douze ans, un non catégorique  Pas question ! L'année dernière, je me suis présentée et, elle reprend son souffle, sa voix tremble, le souvenir de l'affront est toujours làrésultat, deux voix ! j'ai cru que je voyais le bout de ma vie !"

mercredi 25 septembre 2019

un monde ouvert on disait

C'est un bus, c'est un bus de vieux, c'est un bus de vieux qui passe la frontière, c'est un bus de vieux qui fait Bayonne Saint-Sébastien, c'est un bus de vieux qui fait Saint-Sébastien Bayonne, c'est un bus de vieux dans lequel ça papote, Ça revient moins cher que de prendre sa voiture et en plus  y a pas à se garer, c'est un bus de vieux dans lequel on est content On a tout ici, la mer, la montagne, l'Espagne à deux pas, c'est un bus de vieux qui s'arrête à Hendaye, ce jour-là à peine un peu plus loin, à Biriatou, arrêt sur le bas-côté Contrôle d'identité, on vérifie les soutes, préparez vos papiers d'identité, un léger frémissement, on s'agite, un micro événement ça se fête, quelqu'un, bonhomme et conciliant "Ça va, et on devine un sourire satisfait, on a l'habitude maintenant"

vendredi 13 septembre 2019

des airs d'Italie

il fait doux encore
une caresse au château
le soleil s'éclipse