Rechercher dans ce blog

vendredi 4 janvier 2013

fenêtres (7)

 le soleil continuait sa course,
se tenir là,
un désordre de mots,
une confusion,
lequel saisir, 
 on enterrait, 
une grande fosse,
 et ils s'éteignaient,
de la suie, 
du silence et des souvenirs,
 taire brûlait,
on s'éloignait

2 commentaires:

  1. Quel jeu enchanteur d'un ancien beau fond et une ombre passionnante!

    RépondreSupprimer