Rechercher dans ce blog

mercredi 6 avril 2016

naissance

 
un peu de sel sur le dos, comme ça, je suis sûre qu'elle va l'aimer

 

L'homme des haies de Jean-Loup Trassard

 Heureusement, d'ordinaire les vaches n'ont pas de problème pour vêler, même une génisse son premier veau, il suffit de tirer à deux sur les cordes à vêler qu'on attache aux pattes de devant, si elles ne dépassent pas on va les chercher et une fois la tête sortie ça vient tout seul.
 
 

Le veau sur la paille, on lui met bien vite du Respiro dans le nez pour l'aider à se débarrasser et du désinfectant sur le nombril et puis une poignée de sel sur le dos —ah oui, ça le baptise!—  pour que sa mère le lèche et on le traîne jusqu'à elle parce que, si elle a vêlé debout, elle se tourne, elle veut le voir, si elle est couchée, on la fait lever Et on lui apporte une chaudronnée d'eau chaude avec un peu de farine, il y en a qui mettent plutôt un verre de goutte dans l'eau, on dit que ça les aide à se délivrer.
 


1 commentaire:

  1. L'amour ne tient qu'à une pincée... Tout l'art consiste à se faire dessaler...

    RépondreSupprimer