Rechercher dans ce blog

mercredi 6 juillet 2011

juillet, place de la Sapienza, chaleur, l'ombre d'un arbre, quelques marches, le sommeil l'a fauché là, ses pieds tuméfiés, des plaies ouvertes, ronde des mouches,  passants, regards aimantés qui se détournent, sortir l'appareil photo, l'arrête des marches, des lignes de fuite, trois clichés... regarder,  le troisième peut-être, pile sur ses chevilles... c'était quoi l'idée, de "l'esthétique" sur ça ?... une à une, les effacer, y repenser...  mais à qui ou quoi au juste... à l'homme... est-ce si sûr ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire