Rechercher dans ce blog

mercredi 26 octobre 2011

Bon appétit ! (3)

des heures à la traquer par les taillis, sous-bois et futaies,
entre petits ou gros mensonges,
 récits à n'en plus finir,
même les taiseux sont de la partie,
c'est qu'elle résiste, se cache et le plus souvent s'échappe,
respect avec lequel ils l'évoquent,

mais une certitude, 
pas de chasseur de bécasses sans son chien,
et un jour c'est dimanche,
et un jour c'est fête,
on en sort quelques-unes du congélo,
à table ! 

1 commentaire:

  1. Eh bien je n'en ai toujours pas mangé, depuis ce dîner inaugural des Contes de la bécasse lu en 2e il y a plus de trente ans.

    RépondreSupprimer