Rechercher dans ce blog

vendredi 2 décembre 2011

cahier du jour (3) 10 janvier 64 : Noël à l'école

heureux, on est entré dans la jolie chambre de Mademoiselle, on a regardé le sapin illuminé (...) Puis on a laissé nos beaux joujoux tranquilles et on a répété les chansons que chantait le disque. Juste au milieu de la chanson l'électricité est partie. Quel malheur !
  J'ai distribué les cadeaux et tous les enfants étaient contents de voir que le père Noël n'avait oublié personne. J'ai eu un harmonica et une voiture rouge. (...)

2 commentaires:

  1. Juste au milieu de la chanson l'électricité est partie... C'est d'une délicatesse infinie... Jolie phrase surannée au charme magique...

    RépondreSupprimer
  2. dans ce coin (alors reculé) du Pays Basque, l'électricité, une conquête récente : 58 mais il lui arrivait encore de "partir".

    RépondreSupprimer