Rechercher dans ce blog

mercredi 4 avril 2012

Noël à Baigorry, années 60 (document INA)

un troupeau, la traversée du village, veillée dans la cuisine autour de la table à toile cirée, tiens ! des chapelets de saucisses au-dessus de la cheminée, on vient donc de tuer le cochon, tout le monde sur son trente-et-un, pensez... la télé ! noblesse des visages, élégance du noir et blanc...un peu en retrait, un homme dépouille avec une lenteur solennelle le maïs... sans doute juste ce qu'il faut pour les poules le lendemain, on allait se servir une corbeille au séchoir, et déjà faire image, pittoresque, puis la messe de minuit, les mantilles, mantille, le mot ressurgit, blanches pour les jeunes filles, noires pour les femmes... hommes en haut dans les galeries, une pensée pour les regards furtifs que nous échangions depuis les travées, et les chants de toujours... à voir ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire