Rechercher dans ce blog

mardi 31 mai 2016

au bout de la rue




vendredi, rendre visite à une amie malade, saut chez la petite fleuriste, oui, petite, elle est si jeune et si frêle, une enfant, premiers hortensias, sa fleur, tomber en arrêt devant des mauves bordés de blanc, ses couleurs, prendre une branche  et ne pas résister à la beauté des pivoines "J'en ai d'autres en bas, magnifiques, je vous montre" escaliers dans un sens dans l'autre, claquement de ses talons pressés, fête des mères dans deux jours, l'effervescence, elle réapparaît triomphante, dans ses mains un énorme bouton fuchsia, depuis contempler la pivoine, des métamorphoses, elle se fripe, se fane, auréole safran, chemin vers sa fiin, belle

1 commentaire: