Rechercher dans ce blog

lundi 10 mai 2010

A quand des calendriers de la poste avec la photo de gentils facteurs musclés souriant avantageusement à côté de leur vélo ? En tenue d'Adam bien sûr. Pour vendre. Vendre sans entraves. Par exemple des produits financiers maison.

"C'est la société qui est malade. Il nous faut la remettre d'aplomb et d'équerre, par l'amour, et l'amitié, et la persuasion. Sans vous commander, je vous demande d'aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches. Le monde est un triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensembles pour l'embellir, il faut reboiser l'âme humaine".  Julos Beaucarne

1 commentaire: